vendredi 2 mai 2014

Le plus petit baiser jamais recensé - Mathias Malzieu


Edition : Flammarion
158 pages

Synopsis

Un inventeur-dépressif rencontre une fille qui disparaît quand on l'embrasse. Alors qu'ils échangent le plus petit baiser jamais recensé, elle se volatilise d'un coup. Aidé par un détective à la retraite et un perroquet hors du commun, l'inventeur se lance alors à la recherche de celle qui "fait pousser des roses dans le trou d'obus qui lui sert de coeur". Ces deux grands brûlés de l'amour sauront-ils affronter leurs peurs pour vivre leur histoire ?

Le plus petit baiser jamais recensé est un vrai faux polar romantique. Suite métaphorique de La Mécanique du coeur, ce roman teinté de mélancolie regorge de gourmandise explosive. Comme si Amélie Poulain dansait le rock'n'roll et croisait le Petit Prince avec un verre de whisky.

Mon avis

Je suis une grande fan de Mathias Malzieu. Que cela soit grâce à ses chansons ou à ses livres, il m'emmène toujours dans un monde plein de poésie.

Le plus petit baiser jamais recensé, c'est l'histoire d'un bref instant, juste un effleurement entre un garçon et une fille, fille qui a la particularité de devenir aussitôt invisible. S'en suit le désespoir de ce garçon. Va-t-il pouvoir la revoir ? Avec l'aide d'un enquêteur hors du commun et d'un perroquet-limier, il va tout faire pour la retrouver, avec pour seuls indices le son en ré mineur de son mélancolasthme et le gout doux mais acidulé comme du chocolat à l'orange sanguine de ce minuscule baiser.

Avec ce livre, Mathias Malzieu traite une fois de plus avec énormément de poésie et de douceur la thématique de l'amour avec ses avantages (l'agréable sensation de tomber amoureux et la douce folie qui en découle) et ses inconvénients (les doutes, le passé qui revient quand on ne s'y attend pas). Avec un peu moins de piquant et de fougue que dans La mécanique du coeur, ce livre est d'une qualité équivalente à ces oeuvres précédentes. Les descriptions nous donneraient presque envie d'y goûter aussi, à ces plus petits baisers jamais recensés ! Néanmoins, je me suis sentie moins transportée, moins touchée qu'avec La mécanique du coeur ou Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi, qui sont à mes yeux ses deux meilleurs livres.

Un petit plus : le petit recueil de mini-poèmes à la fin du livre. Notre héros écrit des mots doux à sa bien aimée et en fait un recueil, présenté à la fin de l'histoire. Un petit extrait ?

"La réincarnation de Betty Boop

Je pense prouver scientifiquement que tu es la réincarnation de Betty Boop.
Tes avant-bras ont la même gentillesse arrondie. Dodus-dynamiques.
Tes doigts sont des pinces d'un crabe très spécial qui aurait été programmé uniquement pour caresser.
Tes yeux sont trop grands, on voit ton coeur à travers quand tu ris."

Ce sont ces images aussi jolies et aussi bien écrites qui font que j'aime plus que tout le style de Mathias Malzieu.

2 commentaires:

  1. J'adore aussi Mathias Malzieu, au point de me jeter sur ses livres dès qu'il sortent et d'écouter ses albums en boucle.
    C'est vrai que Le plus petit baiser jamais recensé est moins transportant que la Mécanique du coeur ou Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi, mais d'un autre côté je trouve qu'il les réhausse un peu car il est plus léger, un peu moins sombre que ceux-ci. En revanche, j'a eu plus de plaisir à lire Le plus petit baiser du monde que les aventures de Tom Cloudman dans Métamorphoses en bord de ciel (qui est bien quand même, hein).

    J'ai lu quelque part que Malzieu, avec le partenariat d'un chocolatier particulièrement reconnu (je ne me souviens plus du nom), avait créé le chocolat-baiser dont il parle (et qu'il crée aussi) dans le livre!

    Mathias Malzieu a vraiment un monde à part entière! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout comme toi, je ne peux pas m'empêcher d'acheter ses livres dès leur sortie. En plus, je trouve ceux édités chez Flammarion tout bonnement magnifiques :)

      Merci beaucoup pour l’anecdote, je n'étais pas du tout au courant ^^

      Supprimer