dimanche 22 juin 2014

Terres Perdues - Stephen King


Edition : J'ai lu
521 pages

Synopsis

Roland de Gilead et ses compagnons Eddie et Susannah poursuivent leur chemin en direction des Terres Perdues, nouvelle étape vers la Tour Sombre. Or le Pistolero perdra l'esprit s'il ne sauve pas Jake, ce garçon qu'il a déjà trahi mais qu'il n'oublie pas. Comment le ramener vers l'Entre-Deux-Mondes aride et périlleux dans lequel ils cheminent ? II existe peut-être une clé à cette énigme, une clé que seul Eddie peut façonner. II leur faudra dès lors traverser Lud, cité livrée au chaos, et affronter Blaine, le monorail fou, dont ils devront déjouer les pièges, au risque d'y perdre la vie... et d'échouer dans cette quête devenue leur raison d'être.

Mon avis

Dans Terres Perdues, nous retrouvons Roland ainsi que Eddie et Susannah, résultat de la confrontation entre Odetta et Detta. Très vite, on se rend compte de la souffrance de Roland. Ayant pris le contrôle de Jack Mort et l'empêchant de tuer Jake, Roland a créer un paradoxe. Pour rappel, dans le premier tome, nous apprenons que Jake s'est retrouvé dans le monde de Roland suite à sa mort dans son "quand" initial. En empêchant Mort de le tuer comme prévu, Roland change le cours des choses, rendant impossible sa rencontre avec Jake. Un paradoxe naît et Roland se retrouve coupé en deux, une partie se rappelant de Jake, l'autre non. Afin de se retrouver entier, Roland devra retrouver Jake, lui aussi perturbé par ce paradoxe, et le ramener dans l'Entre-Deux-Mondes.

Ce tome a été une lecture très prenante. De nouveau, je constate une amélioration de la qualité d'écriture. Le style est beaucoup plus sûr. Les personnages sont de mieux en mieux décrits et bien que Susannah soit en quelque sorte un nouveau personnage, on en capte tout de suite la personnalité.

Concernant l'histoire en elle-même, j'ai trouvé ce tome plus que complet. Dès le début du livre, il y a de l'action et cela ne fait que s’accélérer tout au long du récit. Cela change très fortement du premier tome, qui n'apportait que les bases du monde de Roland, et du second tome, qui expliquait la formation du groupe de héros. L'action nous tient en haleine tout du long. Il n'y a pas de temps morts, parfois quelques ralentissements dans le rythme mais qui sont parfois les bienvenus pour prendre le temps de tout intégrer.

Par contre, pensez bien à avoir le quatrième tome à côté de vous si vous êtes fort sensible aux cliffhangers ! Car la fin de ce tome peut être insoutenable si c'est le cas.

En conclusion, ce fût une lecture super. Je me réjouis déjà de lire la suite (heureusement, je l'ai dans ma bibliothèque !). Le second tome m'avait déjà convaincue de la qualité de cette sage mais ce troisième tome ne fait que confirmer encore plus mon opinion et me donner envie de découvrir la suite.

4 commentaires:

  1. Je suis très très fan de King mais j'hésite toujours à lire La tour sombre. Je ne sais pas, je crois que le nombre conséquent de tomes me fait un peu peur. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut juste se lancer ;)
      C'est vrai qu'il y a beaucoup de tomes (et pas que des petits !) mais je ne pense pas qu'il faille s'arrêter à ça. Le seul problème de la tour sombre est que le premier tome n'est pas représentatif de la qualité de la saga. Mais passé ce tome, ça en vaut vraiment la peine :)

      Supprimer
    2. Oh merci de m'avoir prévenue ^^ je vais essayer de lire les deux premiers tomes pour me faire une idée avant de décider si je continue ou pas ;)

      Supprimer
  2. J'ai trouvé que c'était une bonne saga et sur le moment, j'étais à fond dedans, mais je ne sais pas si je la relirais un jour :)

    RépondreSupprimer