dimanche 17 août 2014

Le Flambeur - Sarah MacLean


Edition : J'ai lu
377 pages

Synopsis

Après avoir tout perdu aux cartes, le jeune et naïf marquis de Bourne a juré de prendre sa revanche. Neuf ans plus tard il a refait fortune et, à la tête d'un club, plume sans pitié les pauvres diables tenaillés par le démon du jeu. Toutefois, il n'a pas récupéré son domaine ancestral, Falconwell, dont son ex-voisin est désormais propriétaire. Lorsque celui-ci annonce que ces terres font parties de la dot de sa fille, Bourne décide, sans éprouver le moindre état d'âme, d'épouser Pénélope. Qu'elle le veuille ou non. Et pour ce faire, il n'hésite pas à la compromettre... bien qu'elle soit son amie d'enfance.

Mon avis

Après avoir vu apparaître régulièrement sur la toile des chroniques sur Le Flambeur, j'ai décidé de commander ce livre. C'était vraiment par curiosité parce que, je dois l'avouer, je suis réellement une novice en matière de romance historique. N'ayant jamais lu de livre de ce style littéraire, je n'ai pas de point de comparaison mais je dois dire que cette première expérience a vraiment été agréable.

L'histoire est plutôt simple au départ : le jeune marquis de Bourne, Michael Lawler, perd tous ses biens aux jeux. Se sentant lésé, il fera tout pour récupérer ses terres. Apprenant que celles-ci ont été ajoutées à la dot de Pénélope Marbury, ancienne amie d'enfance, il fera tout pour l'épouser et pour assouvir sa vengeance. Malheureusement, son cœur de pierre va présenter petit à petit des failles, ce qui n'était pas du tout dans ses plans de départ.

Malgré cela, Sarah MacLean nous présente deux personnages tout bonnement attachants. De par leur complexité, nous sommes loin des stéréotypes que l'on peut s'attendre à rencontrer dans un livre de romance. Pénélope n'est pas nunuche pour un sous. Sous ses airs d'aristocrate se souciant de l’étiquette, nous découvrons une femme de caractère qui se surprend à vouloir vivre une vie faite d'aventures et d'amour véritable. A côté de cela, nous avons Michael, homme à la beauté froide, qui va découvrir que tout ne se passe pas toujours comme on le voudrait et que malgré son attitude de salaud manipulateur, il n'est pas toujours facile de maintenir les gens à distance. Ces deux héros sont loin d'être assortis... et pourtant ! J'ai vraiment adoré suivre leur couple et leurs aventures. Je ne me suis pas ennuyée un seul moment.

L'écriture est très fluide et très agréable. Le caractère des personnages est décrit avec justesse, ce qui nous permet d'être proches d'eux. L'action est décrite selon le point de vue de Michael ou celui de Pénélope selon le chapitre. C'est un choix tout à fait judicieux car il nous permet vraiment de mieux comprendre les sentiments des deux héros. Sarah MacLean agrémente son récit de la correspondance passée de ses deux personnages, ce qui ne gâche pas l'histoire. Au contraire, tout en suivant l'action présente, nous avons la possibilité de suivre le dévouement de Pénélope envers Michael lors de leur jeunesse, ajoutant une dimension supplémentaire au récit.

En d'autres termes, j'ai vraiment apprécié ce livre. L'épilogue donne un petit aperçu du second tome et je m'en réjouis d'avance ! Sarah MacLean a su nous offrir une belle romance sans négliger à un seul moment le contexte dans lequel nos héros évoluent, ce qui est important car je crois comprendre que certains auteurs n'hésitent pas à mettre trop en avant les ébats sexuels de leurs personnages plutôt que de les intégrer habillement dans une histoire un peu plus complète. Je ne peux donc que conseiller ce livre qui a été un réel plaisir à découvrir.

Autres chroniques sur la saga Le cercle des canailles :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire