vendredi 31 octobre 2014

Beauté - Sarah Pinborough


Edition : Milady
219 pages

Synopsis

LA BELLE AU BOIS DORMANT, le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction.

Rappelez-vous la forteresse cernée de ronces, le courageux prince, le fuseau ensorcelé, et la douce princesse endormie qui n'attend que d'être réveillée...

... et à présent, ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de la Belle au Bois dormant, telle qu'elle n'a jamais été révélée...

Mon avis

Beauté est le troisième tome de la saga Contes des Royaumes de Sarah Pinborough. Milady nous gâte avec ces livres vraiment superbes au niveau de la présentation. Si seulement ils pouvaient tous être aussi jolis ! Dois-je encore vous expliquer à quel point j'aime ces livres à couverture rigide ? Il n'y a rien à faire, tenir un aussi beau livre ne fait qu'augmenter le plaisir de la lecture.

De nouveau, Sarah Pinborough nous présente une réécriture de conte. Cette fois-ci, c'est au tour de la Belle au bois dormant ! Ici, l'histoire se passe avant les tomes 1 et 2. Nous avons de nouveau affaire au Prince, qui brille par son immaturité, et au Chasseur. Au cours de leur aventure, ils vont être amenés à rencontrer Petra, le Petit Chaperon Rouge. J'ai beaucoup aimé le personnage de Petra. Cette jeune fille est fraîche et aventureuse, bien loin de la naïveté et de l'enfance. Schéma classique : le Prince va sauver sa Belle et là opère la magie made in Sarah Pinborough. Au croisement entre les histoires de la Belle au bois dormant, de la Belle et la Bête et du Petit Chaperon Rouge, l'auteure nous plonge dans une nouvelle version de ces contes et nous sommes bien loin des contes niais à la Disney !

J'ai beaucoup aimé ce tome. Je trouve que cette saga croit en qualité au fur et à mesure des tomes. Beauté se différencie légèrement des deux premiers tomes de par le fait qu'il ne présente que très peu de liens avec ceux-ci. Néanmoins, la lecture de ce dernier tome permet de comprendre pas mal de petites subtilités présentes dans les tomes précédents. Il ne faut d'ailleurs pas hésiter à enchaîner les trois tomes pour pouvoir repérer tous ces petits liens et en profiter pleinement. Il est amusant de suivre la façon dont les différents contes s’entremêlent, divers personnages ayant des liens filiaux inattendus entre eux par exemple.

En conclusion, j'ai passé un bon moment de détente avec cette saga. J'ai été étonnée de la qualité grandissante de ces histoires et, bien que certains diront que c'est dommage que Sarah Pinborough se soit arrêtée en si bon chemin, je crois que ces trois livres se suffisent à eux-mêmes. La boucle est pour ainsi dire bouclée. Si vous aimez les réécritures de contes, n'hésitez pas à vous lancer dans cette saga. Je ne suis pas une spécialiste du genre mais j'ai trouvé ces livres plutôt efficaces. Il est juste dommage que le premier tome, Poison, ne soit plus disponible pour le moment. Avec le premier tome en rupture de stock, cela pourrait en refroidir quelques-uns. Mais qui sait, peut-être sera-t-il réédité ?

Autres chroniques sur la saga Contes des Royaumes :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire