mercredi 24 décembre 2014

Lacrimosa - Alice Scarling


Edition : Milady
307 pages

Synopsis

Mes amis m'appellent Sascha, mes ennemis ne me connaissent pas.
Cela dit, je ne sais pas vraiment non plus qui ou ce que je suis. Ça ne m'a jamais empêchée de profiter de la seule chose positive que cette vie a bien voulu me donner : mon pouvoir, posséder le corps de n'importe qui d'un simple contact. Ce don étrange me permettait d'éliminer les suceurs de sang, ceux qui ont brisé mon existence.
Jusqu'au jour où j'ai rencontré Raphaël. Énigmatique, létal, irrésistible, totalement immunisé contre mon pouvoir... et en mesure de me fournir la vengeance qui m'échappe depuis tant d'années.

Mon avis

Lacrimosa est le premier tome de la saga Requiem pour Sascha. Chanteuse de Metal, élevée par des nonnes, chasseuse de vampires, Sascha est une fille tout sauf banale. Elle possède également le don de posséder le corps des gens suite à un contact peau à peau. Pas totalement humaine, du coup, elle est capable de sentir l'aura des créatures non-humaines.

J'ai trouvé Sascha épuisante. Dès le début du récit, je l'ai trouvée agressive et vulgaire. Elle ne sait pas s'exprimer posément et, à la longue, c'est assez énervant. Il est tout à fait compréhensible qu'elle ait la haine envers les vampires mais on dirait qu'elle veut passer ses nerfs sur tout le monde. Et il y a aussi l'effet kiss cool de son pouvoir : son irrépressible besoin de baiser (pardonnez-moi pour les mots utilisés mais je ne fais que reprendre les termes de l'auteure). Au final, on se demande si la demoiselle n'a pas un petit soucis d'ordre hormonal.

Concernant Raphaël, ce garçon qu'elle a voulu posséder mais qui est immunisé contre son pouvoir, j'ai trouvé que sa personnalité changeait fort vite au cours de l'histoire. Au début très froid et très distant, il baisse sa garde fort vite et trop facilement. De plus, les indices concernant sa véritable nature sont tout sauf subtils. J'aurais aimé tomber des nues quand on l'apprend. Au final, la révélation est accueillie comme une évidence et c'est dommage.

Dans ce récit, j'ai trouvé qu'Alice Scarling, via son héroïne, se moquait un peu ouvertement des clichés bit-lit. Mais à force de s'en moquer, ceux-ci se retrouvent inclus dans l'histoire et exploités comme dans d'autres livres du genre.

Une fois la première partie de l'histoire passée, je dois avouer que la lecture s'est un peu mieux passée. Sascha est un peu moins énervante et l'intrigue s'installe petit à petit. Les scènes de combat sont un peu trop vite expédiées mais il n'y a que peu de répit donc on ne s'ennuie pas. Le livre se termine sur un joli cliffhanger. Au départ, je n'avais pas envie de continuer l'aventure mais je me laisserais peut-être bien tenter.

En conclusion, Lacrimosa ne m'a pas totalement convaincue. L'héroïne est assez difficile à supporter, ce qui rend la lecture un peu plus laborieuse. L'histoire est tout de même bien rythmée et l'intrigue prend de l'ampleur sur la fin, ce qui donne envie de connaitre la suite. Ce livre souffre de quelques défauts importants mais, qui sait, peut-être que cela s'améliore au fil des tomes. Affaire à suivre donc...

Autres chroniques sur la saga Requiem pour Sascha
T2 : Dies Irae
T3 : Agnus Dei

6 commentaires:

  1. il est dans ma PAL, il faudra que je le lise pour me faire un avis ;) Joyeux Noël ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certains adorent, d'autres détestent. J'ai l'impression que c'est un peu tout ou rien ;) C'est pas mauvais en soi mais je n'ai pas trop accroché avec l'héroïne.

      Joyeux Noël à toi aussi !

      Supprimer
  2. L’héroïne est énervante au possible...l'univers un peu sympathique même si a mes yeux c'est du déjà vu. J'ai failli dire dans ma chronique que c'était trop français. xD Je vais quand même lire le deux pour me faire un avis

    RépondreSupprimer
  3. J'ai lu beaucoup d'avis mitigé, j'ai hâte de le commencer pour me faire mon avis mais si l'héroïne est agaçante ça risque de m'agacer également :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai trouvée moins agaçante sur la fin. Qui sait ? Peut-être est-elle mieux dans les livres suivants ;)

      Supprimer