jeudi 29 janvier 2015

Cinquante nuances plus claires - E.L. James


Edition : Le Livre de Poche
713 pages

Synopsis

Ana et Christian ont tout pour être heureux : l'amour, la fortune et un avenir plein de promesses. Ana apprend à vivre dans le monde fastueux de son M. Cinquante Nuances, sans perdre son intégrité ni son indépendance, tandis que Christian s'efforce de se défaire de son obsession du contrôle et d'oublier son terrible passé.
Mais bientôt, alors que tout semble leur sourire, le destin les rattrape et leurs pires cauchemars deviennent réalités...
Un happy end est-il possible pour Christian Grey et Anastasia Steele ?

Mon avis

Cinquante nuances plus claires est le troisième et dernier tome de la saga Fifty Shades. Le deuxième tome se terminant avec les promesses de représailles de Jack Hyde, l'ancien patron d'Ana, je n'ai pas pu résister et j'ai de suite enchaîné avec la suite.

Je crois que je n'ai pas grand chose à dire sur ce dernier tome. Celui-ci est une bonne continuité du second tome quant à l'évolution de Christian et de ses rapports vis-à-vis d'Ana. Christian est parfois énervant au possible avec son attitude surprotectrice et ses réactions disproportionnées mais il est également touchant lorsque sa vulnérabilité prend le dessus.

Ce tome est essentiellement marqué par les difficultés extérieures que le couple va rencontrer. L'auteure avait à peu près amorcé l'histoire concernant Jack Hyde dans son second tome et a voulu l'étoffer un peu plus durant ce tome-ci mais je n'ai pas trouvé cela efficace. Cela rajoute un peu de contenu mais comme précédemment, j'ai trouvé tout cela fort expéditif.

J'ai trouvé ce tome un peu plus brouillon, avec quelques incohérences. Les événements s’enchaînent sans avoir parfois de liens. Les transitions sont parfois absentes, ce qui fait qu'on ne sait pas toujours où l'on se situe réellement dans l'histoire. Est-ce le moment présent ? Ou est-ce qu'Ana est en train de repenser à un événement passé ? Il faut parfois réfléchir un peu pour s'y retrouver.

Au final, ce troisième tome clôture bien l'histoire, bien que j'ai trouvé qu'il ne fallait pas 713 pages pour en arriver là. Cette saga n'est sans doute pas un chef d'oeuvre de la littérature mais j'aurai passé un bon moment en sa compagnie. Je ne regrette pas d'avoir été curieuse et d'avoir acheté ces livres. Je ne comprends tout de même pas toute cette médiatisation concernant le côté BDSM de cette saga, sachant que très peu de scènes correspondent réellement à cette description. Effectivement, c'est érotique, avec quelques passages plus ou moins hard, mais je crois qu'au final, cette histoire nous présente une romance entre deux personnages parfois un peu débridés mais qui évoluent au fil de leurs sentiments.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire