dimanche 18 janvier 2015

Cinquante nuances plus sombres - E.L. James


Edition : Le Livre de Poche
710 pages

Synopsis

Dépassée par les sombres secrets de Christian Grey, Anastasia Steele a mis un terme à leur relation pour se consacrer à sa carrière d'éditrice. Mais Grey occupe toujours toutes ses pensées et, lorsqu'il lui propose un nouvel accord, elle ne peut lui résister.
Peu à peu, elle découvre le douloureux passé de son sulfureux M. Cinquante Nuances.
Tandis que Christian lutte contre ses démons intérieurs, Ana doit prendre la décision la plus importante de sa vie...

Mon avis

Cinquante nuances plus sombres est le second tome de la saga Fifty Shades. Le premier tome m'ayant plu, j'ai décidé d’enchaîner directement avec la suite. Sachant que le premier tome se termine sur une rupture entre Ana et Christian, j'avais vraiment envie de savoir comment ils allaient se réconcilier.

J'ai trouvé ce second tome beaucoup plus axé sur Christian, ce qui n'est pas pour me déplaire. Le fait de commencer le livre avec la description de l'un de ses cauchemars donne envie d'en savoir plus sur lui et de comprendre d'où lui vient son caractère complexe.

Au départ, j'ai trouvé que ce tome était moins prenant que le premier. Mais au fur et à mesure de ma lecture, j'ai été agréablement surprise de la tournure que prenaient les choses. J'ai beaucoup aimé voir évoluer Christian, de le voir s'ouvrir petit à petit à Ana et à ses propres sentiments, même si ce n'est pas toujours facile pour lui. Comme pour le tome précédent, je trouve que tout se passe très vite entre eux deux mais il semblerait que cela fasse partie du caractère de Christian.

A côté de ça, on sent que l'auteure a voulu rajouter divers éléments annexes afin d'étoffer un peu son histoire et ne pas se focaliser uniquement sur le développement de la relation entre Ana et Christian. Personnellement, j'ai trouvé que l'intrigue avec l'ex-soumise de Christian n'avait que très peu d'intérêt. De toute façon, c'est très vite expédié, une fois de plus. De même que d'autres petits moments de suspense, qui ne sont pas insoutenables, puisqu'en trois pages, c'est réglé. A mon sens, ces petits interludes n'étaient pas efficaces. Dommage !

Pour conclure, je dirais que ce second tome a été vraiment agréable à lire et je suis vraiment contente d'en avoir appris un peu plus sur Christian, sur son enfance et de l'avoir vu sous un autre angle. Le récit souffre toujours de nombreuses répétitions (on a parfois l'impression de relire des dialogues du premier tome) mais ça ne m'a pas trop dérangé. A la longue, je n'y faisais même plus attention. Finalement, cette lecture m'a permis de passer le temps sans prise de tête et la fin m'a donné envie d’enchaîner directement avec le dernier tome.

2 commentaires: