mercredi 4 février 2015

La marche du prophète - Gabriel Katz


Edition : Scrineo
375 pages

Synopsis

Leth Marek, champion d'arènes, se retire invaincu, au sommet de sa gloire. Il a quarante ans, une belle fortune et deux jeunes fils qu'il connaît à peine. C'est à Kyrenia, la plus grande cité du monde, qu'il choisit de les élever, loin de la violence de sa terre natale. Lorsqu'il croise la route d'un culte itinérant, une étrange religion menée par un homme qui se dit prophète, l'ancien champion ignore que son voyage va basculer dans le chaos.

À Kyrenia, où l'on adore la Grande Déesse et les puissants du Temple s'entredévorent, une guerre ouverte éclate entre deux cultes, réveillant les instincts les plus noirs. La hache de Leth Marek va de nouveau tremper dans le sang...

Le plus violent des combats est celui que l'on mène contre ses propres croyances.

Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier Babelio et les éditions Scrineo pour m'avoir permis de découvrir le travail de Gabriel Katz, un auteur que je ne connaissais pas du tout.

Ce roman de fantasy nous présente l'histoire de Leth Marek, une montagne de muscles, qui se retire du monde des arènes pour offrir une vie digne de ce nom à ses deux fils. Quittant Morgoth, ville où il a presque toujours vécu, son chemin pour Kyrenia ne s'annonce pas de tout repos. Son destin va l'amener à croiser un culte itinérant, le culte d'Ochin.

Leth Marek est un personnage auquel il est difficile de s'identifier mais il est attachant à sa manière. Grosse brute de prime abord, on se rend vite compte qu'il y a un homme avec des valeurs et des rêves sous cette cuirasse. J'ai vraiment apprécié les échanges qu'il avait avec Desmeon, un autre combattant qu'il va rencontrer sur sa route. Certains passages sont vraiment très amusants, tranchant avec la tension que l'on peut ressentir au fil des pages.

Dans cette histoire, nous suivons également Varian, un novice du culte de la Grande Déesse. Celui-ci est très ambitieux. Désirant se hisser au plus haut rang du temps, il va d'ailleurs très vite découvrir l'envers du décor.

Ce livre alterne donc les passages avec Leth Marek et ceux avec Varian, nous permettant de découvrir les deux grands cultes présentés dans cette histoire. J'ai trouvé que c'était vraiment très intéressant de découvrir l'aspect religieux de ce monde. Cela change de ces nombreuses sagas de fantasy où l'histoire ne tourne qu'autour d'une grande quête. Ici, manipulations, complots, fanatisme et autres noirs desseins sont au rendez-vous. J'ai beaucoup aimé le fait de ne pas se braquer sur une quête épique mais de mettre en évidence ce que la religion pouvait avoir de plus malsain.

Concernant l'écriture en elle-même, j'ai trouvé le style de Gabriel Katz vraiment très abordable et très agréable à lire. Les descriptions sont pile poil comme je les aime, avec suffisamment de détails pour que l'on puisse se faire une idée de l'univers mais laissant un peu de place à l'imagination du lecteur. En d'autres termes, c'est vraiment fluide. Le rythme est également bien soutenu. Je n'ai trouvé aucune longueur, ce qui est parfois difficile avec les romans de fantasy.

Pour conclure, je dirai que c'est une très belle découverte. Je dois dire que j'ai tout aimé : l'univers, le rythme, le style, les personnages, l'histoire et la thématique. Je me réjouis également d'en apprendre plus sur Aeternia, que l'on dit être la cité des démons. Par contre, avec une fin pareille, je ne peux que fulminer de devoir patienter pour avoir la suite. Monsieur Katz, cette fin est horrible ! Avec un cliffhanger pareil, il m'a fallu beaucoup de self-control pour ne pas crier de désespoir en me rendant compte qu'il me fallait absolument la suite ! Il ne me reste donc plus qu'à attendre patiemment et à rajouter les autres livres de Gabriel Katz dans ma wish list.

2 commentaires:

  1. Ce livre est dans ma PAL !! Je suis impatiente de le lire :)

    RépondreSupprimer
  2. Tu m'as donné encore plus envie de le découvrir. Je vais néanmoins finir en premier l'atre trilogie de l'auteur, Le puits des mémoires puis je me lancerai dans celle-ci (ça donnera sûrement le temps à l'auteur et à l'édition de sortir le deuxième tome ^^)

    RépondreSupprimer