jeudi 9 avril 2015

La Tribu Libre - Catherine Boullery


Edition : UPblisher
569 pages

Synopsis

Avec La Tribu Libre, repartons sur les traces de l'héroïne d'Aila et la Magie des fées dans de nouvelles aventures aussi trépidantes que magiques !

Aila devenue Topéca, la première chamane guerrière, tente de rallier les Hagans contre les noirs desseins de Césarus. L'épidémie qui touche les enfants de la tribu Appa lève le voile sur les agissements des sorciers pervers vendus à son ennemi suprême… Cette révélation suffira-t-elle à effacer des siècles de haine et de combats ?

Le tome II de la saga d'Aila nous entraîne à bride abattue vers les cimes enneigées du pays hagan. Partagée entre magie des fées et pouvoir des Esprits de la Terre, notre combattante affronte sans faiblir des adversaires de plus en plus puissants. Les maléfices des sorciers et les doutes d'anciens adversaires lui donnent maintes occasions d'éprouver ses dons, son corps et son âme, et d'en découvrir, à chaque fois, le prix à payer. Et se battre, se battre encore et toujours…

Catherine Boullery nous emporte dans une course à perdre haleine au cœur d'un monde en ébullition. Soutenue par une imagination débridée, son écriture énergique dessine les premiers pas vers la maturité d'une jeune femme qui porte sur ses épaules un fardeau bien trop lourd.

Aila parviendra-t-elle enfin à former l'ultime alliance contre Césarus ? Existera-t-il une place pour la femme qu'elle est ou devra-t-elle accepter de n'être que l'objet d'un destin qui ne lui appartient pas ? Lisez La Tribu Libre, tome II de la saga d'Aila et vous saurez…

Mon avis

J'ai débuté la saga d'Aila il y a de ça 6 mois. Je dois bien avouer que le retour dans cet univers qui m'avait pourtant plu a été un peu difficile. Très peu de rappels concernant le tome précédent, je me suis tout d'abord sentie déboussolée. Quand il y a beaucoup de personnages, j'ai toujours un peu du mal à remettre tout le monde dans le contexte adéquat. Dans ce second tome, on reprend vraiment l'histoire là où le premier tome se termine. Résultat, je ne me souvenais plus du tout du contexte et j'ai eu beaucoup de difficultés à rentrer dans l'histoire.

Je ne dirais pas pour autant que ce tome est en-dessous du précédent. De manière générale, je l'ai trouvé égal au premier tome en termes de qualité. En relisant la chronique concernant ce dernier, je me rends compte que mon avis est sensiblement le même. Je trouve toujours qu'Aila a une facilité déconcertante à se sortir de toutes les situations. Il est relativement difficile de s'inquiéter pour le personnage puisque l'on s'attend automatiquement à ce qu'un nouveau pouvoir se développe et règle tout. Il n'y a donc que peu de surprises.

A côté de cela, le style d'écriture est plus constant que précédemment, plus agréable à lire et l'histoire reste relativement bien rythmée. Petit point négatif, les chapitres sont parfois très longs. 15 chapitres pour couvrir une histoire de 569 pages, c'est trop peu pour moi ! Malgré le rythme du récit, des longueurs se sont installées et c'est bien dommage car des chapitres plus courts auraient permis au lecteur de sentir la cadence de ces aventures.

En conclusion, je n'ai pas grand chose de nouveau à rajouter depuis ma chronique du premier tome. L'histoire est toujours aussi agréable à suivre et on sent une nette évolution du personnage d'Aila dans son rapport aux autres. De nouveau, on reste un peu sur sa faim une fois la lecture terminée mais la fin annonce encore de nombreuses aventures.

Autres chroniques sur la saga La saga d'Aila :
T1 : Aila et la Magie des Fées
T2 : La Tribu Libre
T3 : L'Oracle de Tennesse
T4 : La Dame Blanche

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire